A propos de l'Arab Bank

Engagement et Responsabilité

Les décennies suivantes ont été considérées comme une période d'expansion rapide, dans les années 40 et 50, la banque a étendu son réseau d’agences dans le monde arabe avec 43 agences, et une augmentation de capital de 5.5 millions JOD.

A travers des investissements étendus dans un éventail de nouvelles industries et de projets publics s’étalant de Casablanca à Bagdad, la nouvelle ARAB BANK des Shoman agissait en tant que catalyseur pour le développement économique arabe durant une période où personne n'était disposé à prendre de risque.

Les crédits octroyés par Arab Bank ont créé plus de 100,000 emplois. En Jordanie, les crédits pour la création de nouvelles usines de traitement de denrées alimentaires, de ciment et de textile ont contribué à l’augmentation du taux de la croissance du pays pour devenir second après le Koweït, riche en pétrole dans le Moyen-Orient. Mise à part les prêts octroyés, M.Shoman a distribué de ses propres fonds et des fonds de la banque pour financer les études de centaines d'étudiants arabes en les envoyant aux universités dans l'ouest. Ironiquement, M.Shoman, illettré, a construit une université de formation de professeurs avec 600,000 USD dans son village natif de Beit Hanina.