Actualités

Les indicateurs Arab Bank ont évolué à Q3

26 oct., 2008

Shoman: "Des résultats financiers record, Merci à l'excellence dans la planification financière, la gestion des opérations bancaires"

Arab Bank Group a annoncé ses résultats financiers pour la période se terminant le 30 Septembre 2008, illustrant la croissance dans tous les postes du bilan. Avant impôts et après récupération des provisions se sont élevées à 841 millions $, contre 714,4 millions $ pour la même période de l'année dernière, avec une augmentation de 127,1 $ et un taux de croissance de 18%.

Les profits d’Arab Bank Plc , quant à eux, ont augmenté à la fin du troisième trimestre de cette année de 15,3% (avant impôt et après provisions) au montant de la fin du mois de Septembre à 367.3 millions JOD, contre à 318.5 JOD pour le même période de l'année précedente, avec une augmentation de 48.8 millions JOD.

Abdel Hamid Shoman Chairman / CEO d’Arab Bank a dit que les indicateurs financiers et opérationnels montrent une croissance continue. Il a précisé que les dépôts des clients ont augmenté de 23% pour atteindre d'ici la fin du troisième trimestre 27.878 milliards $, tandis que le total des facilités a augmenté de 19% avec un montant de 23,252 milliards $ et le total des actifs a augmenté de 46,32 milliards $, avec un taux de croissance de 21%.

Shoman souligne que les efforts perpétuels de la banque pour appliquer une politique de diversification des investissements, avec une politique d'investissement conservatrice et prudentielle, qu'il a décrit comme constante pour Arab Bank. Il a indiqué que la banque devrait continuer à mettre en œuvre son plan stratégique, qui jusqu'à présent a révélé un énorme succès et a donné un retour important sur investissements.

Il a également relaté la politique de la banque de maintenir des niveaux élevés de liquidité, l'un des plus élevés au monde, et se site à 43% du total de la valeur du bilan d'ici la fin de Septembre de cette année, alors que l'adéquation des fonds propres a dépassé 17%, bien au-delà des exigences de la Banque centrale de Jordanie et de Bâle II.

Il a dit qu’Arab Bank tient à la protection des fonds et de leurs sources et l'augmentation de ces fonds en investissant dans des chaînes de production à tous les niveaux.

Shoman insiste sur la qualité de la banque en termes de modernisation du réseau, en utilisant des technologies avancées et en introduisant des produits qui correspondent à Arab Bank, chose qui lui a permis d’atteindre les résultats escomptés et reflètent la politique de la banque à être toujours le leader dans le secteur où elle opère.

Il a attribué le mérite à la "grande famille des clients Arab Bank, qu'il s'agisse de particuliers, d'entreprises ou d'institutions financières", ajoutant que les plans d’Arab Bank s'articulent autour de principaux piliers, en premier lieu la croissance du capital, la multiplication des bénéfices, la concentration sur la qualité des services bancaires et produits, ancrant la solidité, rester dans la position de leader et offrir son expérience aux marchés du Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord.

Le Président a noté que la situation du secteur bancaire progresse difficilement en 2008, ceci est dû à des facteurs internationaux incontrôlables. En dépit de ces circonstances, a-t’il dit, la Arab Bank a atteint des résultats records en raison de sa planification financière et de sa gestion d'un ensemble de facteurs, le plus important est la gestion des opérations bancaires, l'excellence de gestion des risques, l'utilisation optimale de la technologie et la saisie les meilleures opportunités d'investissement. Au dessus de tout cela, M. Shoman a dit que la banque maintient une éthique de haut niveau et la confiance de ses clients.